Formation des élus et personnels de collectivités aux risques majeurs - Territoire du SAGE Haute Somme - novembre 2009

En mars 2001, le bassin de la Somme a été frappé par de fortes inondations. Suite à ces événements, l’Etat et les collectivités locales se sont engagés dans une politique de prévention du risque, notamment avec la mise en place d’un Plan de Prévention des Risques inondations (PPR).

D’autres PPR ont également été approuvés pour des communes exposées aux phénomènes de ruissellement et de coulées de boues ou encore à des effondrements de terrain.

Lorsqu’il y a mise en place d’un PPR, la commune a l’obligation d’élaborer un Plan Communal de Sauvegarde (PCS), véritable outil opérationnel de gestion de la crise en cas de survenance d’un événement de ce type.

Début 2009, seules 42 communes avaient réalisé leur PCS sur les 174 communes du bassin de la Somme dotées d’un PPR. Or ce document doit obligatoirement être réalisé dans les 2 ans suivant l’approbation d’un PPR.

Dans le cadre du Programme d’Actions et de Prévention des Inondations de la Somme, le syndicat mixte AMEVA, avec le soutien des services de l’Etat, réalise une information préventive auprès des collectivités et les accompagne dans la réalisation de leur Plan Communal de Sauvegarde (outil de gestion de la crise) à travers une journée de formation.

Une session a eu lieu le 25 novembre 2009 sur le territoire du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux de la Haute Somme. Ces communes sont soumises à différents types de risques naturels, tels que les coulées de boue, les inondations par remontée de nappe ou les mouvements de terrain. Dix-neuf d’entre elles ont répondu présentes.

 Intervention de monsieur Billot, maire de Ferrières

Cette journée a été marquée par l'intervention de monsieur Billot, maire de Ferrières, qui a été confronté au printemps 2008 à une coupure de l'alimentation en eau potable pour l'ensemble de la commune. Sans solution immédiate, l’alerte est donnée et la cellule de crise du PCS de la commune se met en place afin de faire face à cet événement exceptionnel.